dimanche 09/09/2018
GRAND CRU
2018
La cuvée spéciale
jeudi 06/09/2018
La canicule règnait sur la plaine,
nous sommes donc allés chercher la fraîcheur
sur les hauts plateaux du Lévezou.
     



Meteo L

 

Le test de marathon a pour objectif de tester la préparation physique, l'endurance et le dressage des poneys / chevaux ainsi que l’habileté, le sens du train et les qualités d'homme de cheval du meneur.
Dans tous les concours où il existe, le test de marathon se compose de une à trois phases. La distance cumulée de toutes les phases ne doit pas excéder 17 km.
Une halte de 10 minutes est obligatoire à la fin de la phase D pendant laquelle l’équipage reste à l’intérieur de l’aire des 10 minutes.
Lors des haltes, les poneys / chevaux doivent avoir de l’eau à disposition.
Chaque phase de ce test se déroule à une vitesse donnée qui en fonction des distances, donne un temps accordé.
Les lignes de départ et d’arrivée de phase, d’entrée et de sortie d’obstacle, de passage obligatoire, PO, ainsi que les portes obligatoires, à l’intérieur des obstacles, sont matérialisées, par un fanion rouge à droite et un fanion blanc à gauche.
Elles sont considérées franchies lorsque la totalité de l’attelage y compris l’essieu arrière, est passé entre les 2 fanions.
Sur les phases A et E, des panneaux sont placés pour indiquer chaque kilomètre.
Chaque obstacle peut comporter jusqu'à six portes.
Les portes qui ne comportent pas de lettres peuvent être franchies dans n'importe quel ordre.
Si les portes doivent être passées dans un ordre donné, elles sont marquées par des lettres successives A, B, C, D, E, F.
Les éléments dans les portes doivent mesurer au moins 1,30 m de hauteur.
La largeur des portes ne peut pas être inférieure à 2,50 m.
Le nombre d’éléments tombants n’est pas limité.

Page Précédente: Maniabilité  Page Suivante: Endurance